Lutter contre l’isolement et le sentiment de solitude

 

« Faire face à la montée des solitudes »

>Notre réseau a à cœur de lutter contre la solitude et l’isolement des anciens issus de l’ASE. Chaque année, les statistiques sur le sentiment de solitude en France sont sans appel. En effet, depuis 2010, l’isolement des Français s’est installé et accentué : ils sont plus de 5 millions à ne pas avoir de relations sociales. De toutes les générations, celle des 75 ans et plus est celle qui a été la plus impactée par la montée des solitudes en France : 1 personne âgée sur 4 est seule contre 16 % au début de la décennie. En parallèle la solitude s’aggrave chez les plus jeunes. Le phénomène touche les 18-29 ans, jusque-là préservés.

​Si de telles statistiques sont valables pour l’ensemble de la population française, qu’en est-il des anciens de la protection de l’enfance, dont les supports familiaux sont par définition fragiles ou inexistants ?

​Dans ce contexte, notre mission est plus que jamais indispensable. La fragilité des supports familiaux que connaissent trop d’anciens de la protection de l’enfance nous oblige plus que jamais à agir dans le sens du lien social et de l’entraide. Ce sentiment de solitude, d’isolement, parfois même de détresse étant particulièrement présent aux deux extrémités de la pyramide des âges, c’est donc en direction de nos aînés et des plus jeunes que notre attention doit être la plus aiguë.
 

« Face au délitement du lien social, notre réseau agit depuis toujours »

  • Aller vers les personnes qui n’ont pas les moyens de se faire connaitre et accueillir celles qui nous sollicitent ou nous sont signalées en soignant la qualité de nos accueils et de notre écoute.
  • Echanger, écouter et se positionner face aux demandes et attentes.
  • Adapter les temps de convivialité pour partager la joie d’être ensemble (spectacles, repas de Noël et des anciens, galette des rois...)
    • en favorisant l’implication des personnes accueillies et accompagnées dans le choix et l’organisation de ces moments
    • en s’assurant que ces actions sont accessibles et adaptées à toutes les personnes accompagnées
  • Aider les personnes à accéder aux services, à la citoyenneté et à la sécurité
    • en les accompagnant dans leurs démarches
    • en apportant une aide individuelle appropriée en cas de besoin